Carnet de voyage,  Pays-Bas

Un jour à Rotterdam

Quand on pense aux Pays-Bas et aux endroits que l’on pourrait y visiter, Rotterdam n’est pas vraiment la ville qui vient à l’esprit de prime abord, contrairement à sa rivale Amsterdam, qui correspond en tous points à l’image pittoresque que l’on se fait des Pays-Bas, avec ses nombreux canaux et ses bâtiments en briques si facilement reconnaissables.

Rotterdam détonne au milieu des autres villes néerlandaises. Ici, vous ne retrouverez pas le charme des canaux ou des petites rues étroites. Cela tient au fait que la ville a été entièrement rasée par l’aviation allemande en 1940. Seuls quelques bâtiments on survécut comme l’Hôtel de Ville ou l’église Laurenskerk. Après la guerre, plutôt que de rebâtir à l’identique, il a été décidé de construire des bâtiments modernes, ce qui a donné lieu à tous ces buildings et a donné à la ville sa skyline si caractéristique. Rotterdam, c’est la ville parfaite pour tous les amoureux d’architecture !

Pour ceux qui la connaissent, Rotterdam traîne une assez mauvaise réputation, y compris aux Pays-Bas. Elle a longtemps eu l’image d’une ville grise, industrielle, pas très intéressante, où l’on vient pour travailler et puis c’est tout. Rotterdam est en effet une ville de travailleurs, aux Pays-Bas, on dit d’ailleurs qu’à Rotterdam, on fait de l’argent, à La Haye, on ne sait pas trop quoi faire de l’argent, et à Amsterdam, on le dépense !

Si cette mauvaise réputation est encore tenace et était assez justifiée il y a encore quelques années, je pense que c’est désormais loin d’être le cas. Rotterdam est une ville en plein essor, qui attire de nombreux entrepreneurs, un pôle étudiant de plus en plus important, y compris à l’international, avec sa prestigieuse Université Erasmus, un laboratoire architectural à ciel ouvert, elle attire de plus en plus de touristes chaque année.

Si vous décidez de laisser une chance à Rotterdam, voici les incontournables de la ville, à visiter en une journée !

 

Le « buttplug gnome »

Depuis la gare centrale (qui mérite le coup d’œil à elle toute seule), on se dirige vers Eendrachtsplein pour admirer cette magnifique statue de Père Noël de l’artiste américain Paul McCarthy, réalisée en 2001. Elle vous fait sourire ? Rassurez-vous, vous n’avez pas l’esprit tordu ! Cette œuvre, dont le nom original est Santa Claus est surnommée Buttplug gnome, soit le gnome au plug anal, en raison du drôle d’objet dans la main droite de ce cher Santa (c’est censé être un sapin de Noël à la base).

La statue, commandée à l’artiste par la municipalité de Rotterdam (et donc financée avec des deniers publics) a suscité la controverse, comme on pouvait s’y attendre, auprès des commerçants et riverains du quartier. Prévue pour être une installation temporaire, et après avoir déménagée plusieurs fois, Santa a finalement définitivement élu domicile en bas de la rue Oude Binnenweg, soutenue par une partie des habitants, amusée par le caractère subversif et grivois malgré lui, de l’œuvre, qui est rapidement devenu très populaires et appréciée des touristes.

Et vous, aviez-vous remarqué ce drôle de « sapin » ?

 

Le Markthal

On se dirige ensuite vers un autre lieu emblématique de la ville, le Markthal, un marché couvert, inauguré en 2014, qui est à la fois un espace commercial et résidentiel. En effet, l’arche du marché abrite quelques 228 appartements. Dans la halle, vous trouverez des dizaines de stands de nourriture, du fromage aux fruits exotiques, en passant par les chocolats ou les épices, ainsi qu’un grand choix de traiteurs (sushis, salad bar, cuisine surinamaise, burgers) et de restaurants.

N’oubliez pas de lever la tête pour admirer l’œuvre de Arno Coenen et Iris Roskam, une illustration de 11 000 m², intitulée Hoorn des Overvloeds (Corne d’abondance), et représentant des fleurs, des fruits, des légumes, des céréales et des insectes en gros plan.

Un petit creux ? Rendez-vous à Goudstroop, tout au fond de la halle pour déguster une stroopwaffel chaude ! C’est bon, c’est pas cher, et c’est typiquement hollandais ! Si vous n’avez pas le bec sucré, faites le tour du marché et des dégustations (bah quoi, c’est fait pour ça non ?) !

 

 

Les Kijk Kubus

En sortant du Markthal, vous tomberez sur les Kijk Kubus, les maisons cubiques jaunes du célèbre architecte néerlandais Piet Blom, construites dans les années 1980. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ces maisons sont habitées ! Cela nécessite cependant de repenser tout son ameublement bien évidemment. Il est possible de visiter une maison témoin pour 3€, mais les personnes que je connais qui l’ont fait ont été déçues. Mais après tout, c’est plus joli vu de l’extérieur non ?

 

Le pont Erasme et l’Hôtel New-York

Rendez-vous ensuite au pont Erasme (Erasmusbrug en néerlandais), nommé en l’honneur du philosophe et humaniste Erasme (1467-1536), originaire de Rotterdam. Le pont enjambe la Nouvelle Meuse et rejoint Kop Van Zuid, au sud. Depuis les quais de la Willemskade, vous aurez une vue imprenable sur le pont et les buildings autour, dont le célèbre De Rotterdam, qui est, en termes de surface, le plus grand bâtiment des Pays-Bas, avec ses 160 000 m² de surface au sol (ça en fait des bureaux !).

 

 

On traverse ensuite le pont, surnommé « le Cygne » pour rejoindre l’Hôtel New-York, beau bâtiment de style Art Nouveau, construit en 1917 et autrefois le siège de la Holland-America Line, et point de départ des migrants européens vers le Royaume-Uni, puis les Etats-Unis.

 

Historisch Delfshaven

Pour une petite plongée dans le passé, on se rend ensuite dans le vieux Delfshaven, pour admirer les beaux bâtiments du XVIIe siècle, les bateaux, et même un moulin !

 

 

Si vous passez un peu plus de temps à Rotterdam, vous pouvez également faire un tour au musée Boijman van Beuningen, qui possède des collections retraçant l’art du siècle d’or néerlandais à nos jours, à l’Euromast Park, pour un barbecue entre amis l’été, ou encore le lac de Kralingen pour une petite baignade ou un jogging matinal. Vous pouvez également vous joindre à un Free Walking tour (je vous conseille celui de Frank Tour) pour découvrir les meilleurs spots de la ville en un rien de temps.

En ce qui concerne les moyens de transports, c’est à vous de voir. La ville se parcours très bien à pieds, mais vous pouvez également louer des vélos à la journée (OV-fiets, ou d’autres sociétés, vous n’aurez que l’embarras du choix autour de la gare).

 

Je vous ai présenté ici les lieux emblématiques et les plus « touristiques » de Rotterdam, et j’espère que cela vous donnera envie de visiter la ville. Dans de prochains articles, je vous parlerais des lieux moins connus, ou de mes bonnes adresses pour manger, boire ou faire du shopping.

J’ai l’habitude de dire que Rotterdam n’est pas vraiment le genre de ville que l’on visite, mais plutôt le genre de ville où l’on vit. En effet, comme vous pouvez le voir, le tour de la ville peut être facilement effectué en une journée, mais ensuite, il y 1001 endroits à découvrir.

Et vous, connaissez-vous Rotterdam ? Aimeriez-vous visiter la ville ? Dites-moi tout en commentaires !

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :